Hé bin ça y est… une naissance entre science et sacrée comme je n’aurai jamais pensé vivre…. 🙏 merci pour le divine timing et pour cette expérience de vie hors de tout ce que je me serais imaginé de vivre pour ce 3e enfantement…

Et merci à toute la belle communauté virtuelles qui m’a permis de me sentir accompagné tout au long de cette grossesse… et merci à Karine La pour avoir lancer ces formations en ligne extraordinaire qui donne aux femmes leur puissances sacrées….. j’ai enfanté dans toute ma splendeur, ancrée dans mes pieds malgré les rechangement de plan et ma phobie du système hospitalier… j’ai réalisé que d’avoir visualisé et planifié une naissance à domicile m’a donné tous les outils, connaissance et préparation nécéssaire pour rester l’actrice de cette naissance et de vivre une naissance en milieu hospitalier à la hauteur de mes idéaux, dans toute ma puissance, avec le soutien dont j’avais besoin pour vivre cette expérience en sécurité et en sortir en vie… j’ai pu être considéré dans mes paroles et mon être à part entière comme étant l’actrice de ce qui allait ce passer.. il reste certe du chemin à faire mais je suis agréablement surprise de mon expérience 🙏

Récit de naissance

J’ai fais une sorti solo en ville ce midi pour enfin aller changer ma vitre de Cell qui était craqué pour finalement avoir attendu 1h debout pour rien parce qu’ils n’avaient pas la vitre en stock….

Quand je suis sorti j’ai repris ma voiture pour arrêter me prendre qqch a l’auto et j’ai senti des pertes..

C’était du sang…. donc jai appelé la sage femme de garde à 13h30, la seule que je n’avais jamais rencontré, et on s’est dirigé toutes les deux vers chez moi… mes parents eux sont parti de Sherbrooke pour s’en venir aussi directement à la maison pour assurer les filles

Arrivé à la maison je constate que c’est assez important… donc je me badigeonne à l’hélycrise pour apaiser le saignement et à la sauge pour stimuler le travail. J’offre même une tété à Camille pour qu’elle m’aide un peu à lancer les contractions…

Finalement, je me doutais que c’était le placenta qui était entrain de se décoller. Et ça saignait à chaque fin de contraction… donc j’ai pris un bain chaud pour calmer le travail en attendant l’arrivé de la sage femme….

Les filles ont eu le temps de vivre l’excitation et l’intensité émotionnel de l’annonce de l’arrivé de leur petit frère… elles m’ont fait des beaux dessins qu’elles venait me porter à la salle de bain..

Mes parents ont eu le temps d’arriver… ma mère de me bercer….

Une fois la sage-femme rencontré alors que j’étais nue comme un ver dans mon bain haha, elle a constaté ce à quoi on s’attendait… il y avait bien un décollement du placenta… c’était probablement ca les drôle de sensation que j’avais eu au matin…. qui m’avait amené à ressentir le besoin de passer une entente avec mon bébé….

le cœur de Félix supportait bien les contractions et il bougeait. Tout était ok sauf le fait que je perdais un peu plus de mon sang à chaque fois que je contractais…. C’était le signe que bébé était prêt à naître et qu’il fallait que ce soit aujourd’hui…

j’étais dilaté à 3 encore un peu vers l’arrière.

🙏 la sage femme était vraiment humaine… charlotte est resté avec moi et ma maman un bon bout à manger mes collations haha et à être curieuse…. à s’inquiéter et à pleurer….. mes filles sont tellement bonne et sensible….. Camille m’essuyait les joues et me répétais que ce n’étais pas grave.

Alors le défi auquel on était confronté c’était celui que j’entre en travail actif rapidement pour ne pas me vider de mon sang qui coulait à chaque contraction irrégulière et pas si efficace…

Alors vers 16h30 l’ambulance est arrivé et on s’est dirigé à l’hôpital, mes filles sont partie sous la bonne garde de mes parents et Alexis ma suivi avec la voiture

Une fois devant l’équipe médicale, j’ai demandé dès le départ si je pouvais enlever mon masque et ils m’ont dit que je devais le garder dans la mesure que j’en était capable… c’est là où j’ai tout de suite nommé que j’en était pas capable et j’ai également gentiment demandé à la gynécologue si elle pouvait décroiser ses bras avant d’adhérer à quelconque demande 😂 j’ai nommé que j’avais une phobie des hôpitaux et que j’allais m’assurer de bien nommer chaque inconfort émotionnel afin de bien vivre mon expérience ici🤓☺️

Donc ça a dressé la table. Et elles ont sué rapidement à quel genre de femme que j’étais hihi! Alexis n’était toujours pas arrivé à ce moment, mais j’avais ma sage-femme avec moi.

Dès qu’Alexis est arrivé elles ont répéter le plan et mon homme allait exactement dans le même sens que moi 🙏 dans l’objectif de favoriser un travail optimal et efficace on a fait crevé les eaux dès que les protocoles aient été énoncé et 30 minutes après on a lancé l’ocytocine de synthèse. Chaque contraction comptait pour éviter que je me vide le corps de mon sang…. alors j’ai plongé…. j’ai bougé , soufflé accueilli chaque contractions dans ma puissance, en respirant pour avancer et expirant pour ouvrir…. dans la gravité et le mouvement.

Peu à peu les saignements ont diminué et les contractions ont augmenté, J’ai senti mon corps s’ouvrir, senti les moments où je devais changer de perspective, de plonger dans chaque contraction malgré l’intensité et le sentiment de ne plus savoir où j’étais entre terre et ciel….. et puis, on m’a offert de demander quand je voudrais qu’on évalue le travail… et je t’avouerais que je n’avais pas dutout l’envie que quelqu’un aient mettre ses doigts là alors que les contractions étaient si rapproché…. et j’ai simplement dit: ca ne tirera plus dans le bas de mon ventre quand je serai à la dilatation complète. Encore une fois elle a semblé surprise haha…. et alors que j’avais besoin de me poser , la barre de suspension sur le lit était entrain de se placer… et ce sentiment que ça ne tire plus dans le bas de mon ventre est arrivé…. comme une satisfaction tellement grande! Je prrrrfait mes contractions avec les lèvres mole mais la respiration puissante connecté à mon plancher pelvien, avec cette extase que le calme était revenu dans mon corps…. j’ai senti la pause…. j’ai pris le temps de m’allonger de tout mon long sur le lit, en me faisant bercer par ces contractions généré qui ne tiraient plus j’en ai simplement fait abstraction… et c’est à ce moment où je suis allé à la rencontre de sa petite âme… comme dans une vaste prairie en fleur, où je me suis enfin avoué que j’avais la chienne de devenir sa mère……. que je ne me sentais pas prête à l’assumer…. depuis probablement 41 semaines…. et c’est là où ma sage-femme m’a rappelé que j’allais le chercher lui… mais que j’allais aussi à la rencontre de cette nouvelle version de moi…. la maman qui va renaîtra avec lui….

Les contractions on repris, je me suis redressé et son petit coeur n’aimait pas trop la descente…. j’ai pris le temps d’aller mettre ma main… d’être en contacte avec sa petite tête…. ce qui a même fait remonter son cœur…. je lu ai dit qu’on était tout prêt du but, de faire son chemin jusqu’à moi… et c’est à genoux sur le lit, me tenant sur la barre de suspension que je l’ai senti glisser vers la sortie, il glissait sans même que j’ai à pousser, seulement à accueillir le pois de sa présence comme que je l’avais fait jusqu’à maintenant avec ma respiration. j’ai senti l’intensité de l’ouverture, je me suis souvenu que c’est par là qu’il fallait aller et j’ai soufflé tout doucement en petit coup pour permettre à mes tissus de se détendre et je me suis ouverte 🙏 la tête à immergé et c’est ma main qui l’a réceptionné! 🥰

J’ai senti son petit corps se replacer et il est sorti! Tout s’est passé si vite

Le personnel de l’hôpital était même pas dans la chambre quand il est sorti! 🥰🙏 on la fait! Et mon périné s’est adapté sans même fissurer!🤪🥰

Ensuite et bien ils ont entrepris la gestion du placenta et ont malheureusement coupé le cordon…. on avait proposé de faire un prélèvement sans le couper… dans l’adrénaline du moment, au lieu de me demander de descendre bébé pour avoir plus de jeux pour travailler, les automatismes on embarqué et ils l’ont coupé. J’ai tout de même réussi à souffler mon placenta rapidement et avec facilité sans qu’on ait à faire une manœuvre particulière puisque les contractions du à la médication étaient encore fiable et constante…

J’ai reçu de la médication à cause des saignements qui continuaient et ils sont allé me faire une manutention manuelle dans l’utérus puisqu’il y avait des probabilités quil reste un morceaux…. c’était la partie un peu moins hot…. la répercussion nommé après l’intervention c’est qu’ils m’ont avisé qu’ils me donnaient une dose d’antibiotique pour prévenir l’infection comme elle était allé dans mon utérus avec sa main….. j’ai choisi d’accueillir la prise en charge en prenant note que j’allais avoir à prendre soins de refaire ma flore intestinale dans les prochaines semaines pour éliminer les effets secondaire des antibiotiques et également aider à éliminer les résidus de toute cette médication qui m’a été injecté…. le post partum est un moment important de reconstruction et je ne ferai que considérer ces aspects supplémentaires.

Ensuite et bien j’ai commencé à me mettre de l’hélicryse pour aider à diminuer les saignements abondant qu’ils semblaient trouver inquiétant…. de plus, pour les premières évaluations des saignements, ils me découvraient à nue par le haut pour évaluer mon état ce qui me faisait perdre ma chaleur et je savais qu’il était important en cas de perte de sang abondante que la femme doit pouvoir rester au chaud… donc j’ai demandé des couvertures chaude et j’ai proposé de me découvrir à partir de mes pieds question que je conserve ma chaleur au mieux. J’ai aussi fini par demandé La Tuque de mon homme et mes bas de laines haha.

et ça a bien fonctionné, de paire avec leur médication j’ai pu prendre action de mon côté pour contribuer d’éviter de perdre trop de sang et de travailler sur la préservation de mon bien-être alors qu’ils étaient dans leur mode interventionniste….

Ils ont vérifier souvent les saignements dans les premiers délais… puis ça a fini par se calmer.

J’ai facilement réussi à me lever et faire pipi dès que j’ai pu! Ce sont des étapes importante dans l’évaluation de l’état générale ☺️ donc j’étais très peu symptomatique d’avoir eu une perte de sang pendant le travail et mon corps n’a pas eu de choque trop important au niveau de la tuyauterie 🤗

Félix a fait son premier caca dans la toilette ☺️ et dans sa belle couverture de laine 🙄😅 on a déjà commencé la pratique de l’hygiène naturelle… et c’est encore aussi facile qu’avec Camille, les inconfort sont soit pour un rot ou bien pour eliminer!

Ensuite ils ont observé sa respiration pour prévenir le risque d’infection… et elle était un peu haute… je l’ai tout de suite badigeonné avec de l’encens dilué le long de sa colonne vertébrale et à chaque boires au 1h environ qui ont suivi pour lui donner un coup de pouce…. tsé entre ça ou je ne sais quel médicament encore…. j’aimais mieux agir avec mes outils en prévention de l’intervention… déjà que j’en ai plein dans mon corps à éliminer et bien c’est le bon moment d’agir alors qu’ils ne sont encore qu’en observation …. ça aussi ça c’est réglé rapidement

Une fois prête à se reposer, ils nous sont arrivés avec une réglementation de l’hôpital comme quoi on ne pouvait pas pratiquer le cododo et qu’il devait être dans son berceau froid…. Et là j’ai pogné un deux minutes. Quand elles m’ont dit que c’était pour éviter qu’on l’écrase ou bien la mort subite du nourrisson…. je leur ai dit que jamais je n’avais pas dormi avec mes bébés et que le berceau était aussi un risque de la mort subite. Mais elles ne voulaient rien entendre en prétendant que c’était une règle de l’hôpital… et hors de leur contrôle 🙄 et c’est là où Alexis a résumé que ce qu’ils demandaient c’était que celui qui a le bébé ne dorme pas et c’est là qui leur a dit qu’on se relaieraient. Alors ils ont lâché prise sur la consigne et c’est ce qu’on fait.

Alexis a commencé la relève pour que je puisse me reposer l’esprit tranquille et il a fait comme on a toujours fait avec nos bébés soit dormir collé et le garder près de nous et au chaud… de plus les deux lits disponibles étaient fait avec des bords qui faisaient que même pour nous on était hyper à l’aise que bébé soient en sécurité et qu’il ne puisse pas tomber… j’étais complètement consciente et en confiance que je pouvais garder mon bébé collé à moi. Surtout que ça fait 9 mois que je coexiste avec lui… Et même au lieu de tenter de leur expliquer quoi que ce soit, j’aurais simplement dû leur demander leur procédure lorsqu’il y avait du cododo fait malgré l’interdiction pour pouvoir agir en connaissance de cause et assumer nos responsabilités.

C’est facile de mettre des obligations et interdiction pour favoriser une collaboration… mais c’est intéressant de savoir ce qui en est vraiment dans le cas où on sent que ça va à l’encontre de notre intuition de parent..

Et finalement elles ne sont pas plus venu vérifier si on utilisait de berceau ou encore si on s’était assoupi avec bébé. 🤷‍♀️

Au matin la gynécologue qui était sur place hier est venu pour finaliser le suivi et nous avons discuté, c’était intéressant d’avoir sa vision, son expérience, ses appréhensions… fascinant d’entendre sa réalité. Alors qu’elle m’exprimait qu’elle était là pour la gestion du placenta et des saignements, j’ai osé lui parler que je croyais qu’on avait proposé un prélèvement sans couper le cordon… lui nommer ma déception…. que c’était le deuil que je devais faire de cette naissance…. et je lui ai demandé, si! Juste si on aurait pu réussir à faire ce qui avait à faire sans le couper. Et elle a considéré que oui… qu’elle aurait pu s’adapter… dans le cas où j’aurais simplement eu à baisser un peu mon bébé pour leur permettre d’avoir l’espace au lieu de couper hâtivement ce cordon au fluide si précieux…. et j’ai aussi pris le temps de lui nommer mon incompréhension face à ces manœuvres obstétricales, comment se fait-il qu’on coupe quelque chose qui fini par tomber par soi-même, que ce soit à moi de signer pour récupérer, même plusieurs jours plus tard, un organe qui m’appartient!? Comment se fait-il qu’il soit détaché de mon bébé sans même mon consentement? C’est fait par mon corps et connecté à mon bébé… et pourtant quelqu’un a quelque part a jugé qu’ils devaient normaliser l’intervention de masse de cet étape de la naissance! Son écoute m’a fait du bien. J’ai senti qu’elle comprenait bien l’incohérence que je ressentais même si elle en connaissait le revers de la médaille… ça m’a permis de ne pas laisser cette déception dans le non-dit et de trouver la paix…. j’ai aussi décidé de procéder au rituel lotus même si bébé n’y est plus raccroché…. un rituel wifi hihi! charlotte était tellement triste quand je lui ai dit qu’ils l’avaient coupé…. et je crois sincèrement que j’ai un besoin de renouer avec cet organe encore tabou… de pouvoir l’apprivoiser, le rencontrer, lui dire merci….. c’est pourquoi que quand on pourra aller le récupérer, et bien on fera le petit rituel à ce moment là pour faire la connaissance de la maison de Félix qui lui a permis de se matérialiser sur terre et la remercier de nous avoir permis d’accueillir cette petite âme dans nos vies🙏

Je suis fière de cet enfantement….. j’ai été assez humble pour reconnaître la faiblesse de mon corps à relâcher le placenta trop tôt ( ça a été aussi ma bête noir aux filles….) et aussi pour accepter de prendre les outils qui existe pour honorer notre choix de vivre….

J’ai réussi à enfanter dans ma puissance féminine plus que jamais je n’avais réussi à le faire…. à sentir les étapes, à savoir exactement où je me trouvais dans le processus…. de vivre cette dance transcendante avec Félix et cette super sage-femme qui me soufflait les bon mots à l’oreille….. mon homme qui était là, solide, et attentif….

J’étais tellement reconnaissante d’avoir bougé dans ma grossesse avec toutes mes recettes haha d’avoir réussi à augmenter et préserver ma force physique afin de réussir à embrasser cet épreuve en puissance! D’avoir utilisé les dernières semaines de travail gratuit ou *faux travail* (que j’aimerais rebaptiser travail préparatoire ou d’entraînement hahaha)pour apprendre à bouger avec mon corps, à prendre conscience de ma respiration et de son impacte sur mon ventre et mon plancher pelvien.

J’ai senti le soulagement d’avoir traverser chaque étape de la naissance en pleine conscience…. d’avoir profité des pauses, d’avoir respiré à fond dans cette intensité et d’avoir souffler mon bébé jusqu’à moi comme je l’avais tant souhaité…. j’ai réussi à préserver ma puissance féminine dans un hôpital! Et de vivre une expérience en pleine possession de mon corps tout en bénéficiant d’outil dont j’avais besoin et que je n’aurais pas pu avoir à la maison pour que tout se passe pour le mieux…. C’est hot!

Malgré que wow…. je n’avais jamais imaginé le fait que j’aurais pu avoir des saignements comme début de travail ni envisagé que l’hôpital serait là où Félix aura vu le jour…. le divine timing était là et on l’a fait en toute sécurité avec les cartes que nous avions en main…

J’en retiens tellement que l’important ce n’est pas de vivre un sans faute! L’important c’est notre capacité à s’ouvrir aux expériences qui se présentent à nous afin d’accueillir notre cheminement avec amour et apprendre à danser avec ce qu’on avait pas envisagé dans la gratitude de vivre ces expériences pour renaître encore et encore….

Mon souhait avec ce beau Félix…. c’était qu’il me surprenne dans le bonheur et l’épanouissement…. et bien je suis reconnaissante d’avoir pu vivre cette expérience en milieu hospitalier que je n’avais jamais expérimenté… même pas en tant que bébé… et je suis fière d’en ressortir grandie et épanouie d’une expérience tellement riche et gratifiante où j’ai réussi à rester solide dans mon pouvoir et mon unicité et où j’ai été actrice de mon enfantement, de ma vie en accueillant mes faiblesses et en brillant de mes forces… un mariage presque parfait entre science et sacré… 🙏

Félix et moi avons fait équipe dans cet expérience… moi dans mon écoute et lui dans sa communication et ses signes…. et c’est le début d’un nouveau chapitre de communication et d’accueil….. 🙏

Je commence mon mois d’or avec l’immense privilège d’être accompagné de mon homme mes filles et mes parents pour me permettre un rétablissement optimal et tout en douceur ❤️