Pourquoi toujours Avoir hâte de clôturer une étape? De se dépêcher pour passer à la suivante…

Quand j’aurai 5 ans j’irai à l’école, quand j’aurai 12 ans wow le secondaire! À 17 ans le cégep où l’école professionnelle et ensuite les bébés ou la carrière!?
.
Mais pourquoi toujours se dépêcher pour se rendre… qu’est-ce qui est si difficile à vivre dans le moment présent?
.


.
9 semaines de grossesse, je savoure…. ce sera potentiellement la dernière neuvième semaine de grossesse que je vivrai….
pour la première fois depuis le début de l’aventure de fonder une famille, je ne suis pas pressé…. je n’ai pas forcé les choses… nous nous sommes laissé surprendre par les évènements alors que le bonheur et l’épanouissement était au rendez-vous tel était ma demande….
.
Enfin j’apprécie chaque instant… même si machinalement je réfléchi déjà à la prochaine étape, aux prochains accomplissements il y à quelque chose de stimulant dans l’idée de créer une vision… mais cette fois ci, je sens que je pourrai savourer le présent… les cartes de la vie que je souhaite vivre sont placé.

Mon entreprise est lancé, j’entame ma dernières grossesse, les filles se développe de plus en plus…

J’ai choisi l’école maison pour mes enfants pour le primaire idéalement pour vivre toutes ces belles années dans le respect du rythme de chacun dans la découverte de soi et surtout de consolider les liens familiaux entre tous les enfants afin que chacun apprennent à vivre en communauté avant de partir chacun à la découverte du monde des grands… quoi de plus formateur pour être capable de se tenir dans le monde de de devoir être bien au quotidien en en étant toujours avec les mêmes personnes! 😅 ta sœur va toujours rester ta sœur!

je souhaite leur offrir l’opportunité de se découvrir à leur rythme en tant qu’humaine… en tant qu’individu à part entière avant qu’elle commence à se comparer au monde extérieur… et ce, sans contrainte de temps fixé par l’extérieur… et si elle pouvait vivre autre chose que du 8h à 4h, lundi au vendredi, 4 semaines de congé par années. Et si elle pouvaient prendre le temps de vivre leur voyage et de découvrir les cartes qu’elles ont en mains. Et si.. elles pouvaient créer des liens solide entre elles, une capacité à ressentir leurs émotions, nommer leur besoins et faire respecter leur limites…
.
J’ai beaucoup d’espoir et de vision pour la suite des choses… ce dernier petit être viendra boucler la boucle de ce projet que nous nous somme lancé Alexis et moi il y a bientôt 8 ans…. et nous pourront commencer à créer ce noyau familial solide où nous grandirons dans la pleine conscience de soi ensemble… au gré de nos inspirations et au rythme des saisons. Pour la première fois depuis très longtemps j’apprécie le paysage sans même pensé à la destination. Seulement à ce que je peux créer ici et maintenant.