Lorsque j’ai commencé mon parcours de maternité je me suis rebuter sur le manques d’outil testé sécuritaire   pour apaiser mes inconforts de grossesse. La solution Naturelle qui m’a interpellé au plus profond de mon intuition est les huiles essentielles. Comme il y a peu d’études sur les femmes enceintes en générale. Je te partagerai en toute transparence mes propres apprentissages et mes témoignages personnels sur l’utilisation de cette solution que j’ai moi-même testé dans toutes les phases de ma maternité enceinte, à l’accouchement, en post-partum, en allaitant, avec mon nouveau-née et avec mes enfants.

Je te partage mon parcours d’apprentissage vers mon autonomies. 

Quand même dans un magasin de produit naturelle on refusait de me vendre du jus d’aloès  pour apaiser mon estomac de femme enceinte parce qu’il n’y avait pas de test qui avait été fait pour s’assurer de la sécurité alors que je cherchais une alternative aux produits synthétiques pas plus testé que j’avais utilisé dans le passé. J’ai été exposé à un choix prendre Un produit synthétique que je ne connaissais pas les effets secondaire ou prendre un produit naturelle que je ne connaissais pas les effets secondaire. 

Et c’est là que j’ai compris que j’allais devoir me responsabiliser sur les choix que j’allais être prête à prendre pour apaiser mes inconforts et de choisir avec lequel de ces choix j’allais mieux vivre mes testes.

Une huiles essentielles c’est quoi? 

As tu déjà été enivré  par une odeur de la nature? Que ce soit par la légèreté d’un magnolia en fleur secoué par une brise légère, l’odeur exaltante d’une orange fraîchement pelé, l’odeur apaisante d’une planche de cèdre que l’on vient de  planer… ou bien par encore l’odeur de tes mains après avoir cuisiné un pesto au basilic

Si tu prend quelques instant pour en prendre conscience. L’arôme de ces éléments ont été dégagés lorsque son mécanisme de défense a été activé. 

Juste à te replonger dans le souvenir de ces odeurs réconfortantes, un sentiment s’installe et te démontre que tu as déjà testé les bienfaits thérapeutiques des huiles essentielles. Ainsi que son mode de fonctionnement.

Que ce soit pour éloigner les envahisseurs, réparer une branche casser, les protéger des températures extrême ou les protéger contre un agent pathogène. Les huiles essentielles agissent comme un système immunitaire. Leur système de défense naturelle. Une plante ne peux pas se gratter quand ça lui pique. C’est pourquoi elle a de petite pochette aromatique sur différentes partie de son organisme qui seront activé en cas de menaces pour se protéger.

Et la beauté dans tout ça, c’est que notre corps faisant partie de cette Nature, reconnait ces molécules aromatiques avec facilité et nous permet d’en tiré les mêmes bienfaits que la plante à condition que tout le procédé de transformation, de la culture à la bouteille, soit fait en répondant à de rigoureux critères de qualité pour préserver la pureté de l’huile et les propriétés thérapeutiques. de son environnement naturelle jusque dans nos maisons. 

Je te partages mes apprentissages dans quelques instant 

Je me présente Naomie Robidoux, maman de métier, expérimenté et passionnée par l’épanouissement maternelle et les huiles essentielles. J’accompagne les mamans et future maman à maitriser et accroître l’utilisation des huiles essentielle pour badigeonner les 6 phases de leur maternité  afin de profiter de tout les bienfaits physiques et psycho émotif qu’elles procurent.

Je me suis affilié aux huiles essentielles de la compagnie doTERRA et c’est uniquement à cette compagnie que je ferais référence car c’est elle qui a gagné ma confiance de mère pour utiliser les huiles essentielles pendant ma grossesse et avec mes bébés. Et c’est exactement ce que je vais t’expliquer dans cette série d’article.

L’apprentissage de l’utilisation des huiles essentielles prend du temps. Il m’a pris plus d’un an d’utilisation et d’éducation quotidienne avant que je commence à en faire un usage plus intuitif.. 

Il est très important de bien s’éduquer sur chacune des huiles essentielles que tu te procureras afin de t’assurer que ce soit l’huile dont tu auras besoin pour apaiser ton symptôme. 

Pour que tu puisses démarrer ton parcours d’apprentissage et te procurer tes premières bouteille d’huile essentielle en toute confiance , Je vais approfondir 3 point déterminant qui consolidera tes connaissances afin de comprendre comment en faire des choix éclairé sécuritaire pendant la grossesse en allaitant et avec tes bébés.

1er aspect, 

la pureté et le grade thérapeutique , 2e aspect: la composition chimique des huiles essentielles et les recommendations du fabricant 

Le 3e aspect: faire preuve de vigilance durant l’apprentissage des méthodes d’utilisation afin de vivre une expérience extraordinaire en douceur. 

1.

Savais-tu qu’une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée équivaux a plus de 25 tasses de tisane de menthe? Impressionnant n’est ce pas! Les huiles essentielles sont de 50 à 70 % fois plus puissante que les herbes. 

Cependant, pour maximiser leur grande efficacité, les huiles essentielles doivent être 100% pure et de grade thérapeutique. Et puisqu’il n’existe aucun contrôle ou norme internationale de l’industrie à cet égard, notre seul pouvoir en tant que consommateur est d’exiger l’accès à l’information des experts sur les huiles essentielles que nous possédons. Et c’est entre autre cette grande transparence que doTERRA nous offre. 

La réelle pureté fait partie du premier point  déterminant pour juger de la sécurité d’une huile essentielle pendant la grossesse et avec les bébés. 

Il n’y a que très peu de compagnie qui offre une qualité réellement pure. Une étude américaine a démontré que sur 50 compagnies d’huiles essentielles testé il n’y avait que 3 compagnies qui était réellement pure et sans contaminant. Et doTERRA en faisait partie! 

Pour qu’une bouteille d’huile soit réellement pure, on peut s’assurer de ces 3 éléments

Que la culture ai été réalisé sans pesticide ou herbicide

Que la distillation ai été fait à vapeur d’eau ou expression à froid 

Et que la production n’ai pas été altéré par des agents de remplissage pour en augmenter la quantité. 

Comment doTERRA arrive a avoir une aussi grande rigueur dans son procédé de qualité? Il n’y a  aucun intermédiaire entre les agriculteurs et doTERRA. 

Ce qui leur permet d’être témoin de chaque étape de leur production! Et de s’assurer que les huiles essentielles ont été extraites de plante cultivé sans pesticides ou herbicide. Et que l’huile ne soit pas altéré avec des agents de remplissage ou contaminé par des métaux lourd. 

Mais à quoi ça sert d’utiliser une huiles essentielles si elle ne contient pas les molécules thérapeutiques et ne nous apportent pas les bienfaits tant convoité. 

Les 3 grand facteur qui qualifiera le grade thérapeutique sont les suivant. 

  1. il est important que le climat dans lequel la plante a été cultivé soit optimal pour stimuler le système de défense naturelle de la plante. , c’est ce qui nous donnera une huiles essentielles d’une grande puissance et c’est en cultivant la plante dans son pays ou région d’origine qu’on y parviendra. 

C’est pourquoi doTERRA collabore avec plus de 40 pays à travers le globe afin de nous offrir de la puissance et de l’efficacité en étudiant rigoureusement chaque région climatique avant de choisir l’endroit où ils s’approvisionneront. 

2e facteur, la plante doit être récolté  dans les règles de l’art et au moment opportun pour garantir les propriétés optimal. 

DoTERRA offre l’éducation nécéssaire au producteur pour récolter respectueusement les cultures ainsi que de préserver le développement durable.

3e facteur Les plantes doivent être distillé à la bonne température et à la pression adéquate le nombre d’heure  requis pour ne pas altérer les molécules de l’huile essentielles.

DoTERRA offre les infrastructures nécessaire pour distiller la plante adéquatement et le plus près possible de la production afin de préserver la qualité de la plante. 

Le 2e point déterminant qui assurera une sécurité d’utilisation pendant la maternité sera d’observer les composants chimique présent dans chaques huiles essentielles et le dosage recommandé par le fabricant pour en faire un usage sécuritaire dépendamment de sa condition. Mon métier de maman ne fait pas de moi une aromathérapeutre… c’est pourquoi je m’en remet à l’équipe scientifique de doTERRA qui étudient les composants chimique de leurs huiles essentielles  depuis maintenant 10 ans. 

Comme la mission de doTERRA est de nous offrir les outils pour reprendre l’autonomie de notre bien-être une goutte à la fois, ils s’assurent de nous fournir l’éducation nécéssaire pour comprendre comment en faire une utilisation sécuritaire et pourquoi certaine situation malheureuse a pu se produire. 

Je te donne l’exemple de l’eucalyptus. En Australie, Parmis plus de 700 variété d’eucalyptus, doTERRA a choisi de s’approvisionner de deux seule sorte. L’eucalyptus radiata qui ne peux être pris à l’interne à cause de sa trop grande concentration en Cinéole 1.8 et l’eucalyptus globulus qui est sécuritaire pour une prise au l’interne et se retrouve dans leur pastille pour soulager les voies respiratoires. 

L’eucalyptus radiata est une des quelques huiles qui n’est PAS recommandé pour un usage interne. 

L’adulte peut l’utiliser dans dilution. Mais comme n’importe quelle huile essentielle, pour préserver les effets plus longtemps et prévenir l’évaporation précoce de l’huile il est recommandé de considérer de diluer avec un peu d’huile porteuse. Comme l’huile de coco fractionnée. 

L’enfant ou les personnes plus sensible ( tel que la femme enceinte ou allaitante) devrait en faire un usage dilué modérément à abondamment pour éviter les irritants. 

Dans la littérature scientifique, les rapports des incidents associé à l’Eucalyptus a toujours impliqué une trop grande quantité d’huile ( >5ml) utilisé en interne ou directement dans le nez! C’est effectivement une quantité astronomique bien au delà du dosage recommandé et employé de façon complètement inadéquate.

En plus de nous offrir en toute transparence toute les recommandations et éducation nécéssaire afin de devenir autonome dans notre utilisation. Il est indiqué sur chaque bouteille lorsqu’on peut diffuser, appliquer sur la peau ou prendre à l’interne, l’huile essentielle. Il est aussi inscrit dans combien de liquide le mélanger, si on doit la diluer pour réduire la sensibilité ou encore éviter l’exposition au soleil après usage. Ils vont évidemment aussi recommander de consulter un professionnel de la santé si enceinte ou allaitante afin qu’en cas de doute votre professionnel puisse vous aider à faire un choix éclairé puisqu’il est au courant de vos conditions de santé générale. Ceci ne fait pas de votre médecin ou votre sage-femme un expert en huile essentielle pour autant mais bien un allié dans vos choix alternatif. Le pharmacien pourrait aussi t’indiquer si les huiles essentielles que tu désires utiliser entre en contrindication avec ta médication.

le 3e point déterminant qui t’assurera une utilisation sécuritaire pendant la maternité sera ta propre éducation afin de les utiliser avec vigilance et d’être à l’écoute des réponses que ton corps t’envoie.

Et pour cela, tu devras apprendre les lignes directrice d’un usage sécuritaire, les modes d’utilisations le mode de fonctionnement. 

Les lignes directrice d’un usage sécuritaire. 

-Garde en tête le dosage quotidien recommandé. 

-Évite l’administration dans le nez les oreilles ou autour des yeux. 

-L’huile essentielles est soluble dans l’huile. Si utilisé dans de l’eau, les gouttes resterons en surface. -Pour utiliser en cuisine, diluer dans un gras, un sucre ou du sel

-Ne pas chauffer l’huile essentielle. Elle s’évaporera.

-Lorsqu’utilisé sur la peau, dilue avec une huile porteuse pour limiter l’évaporation de  l’huile qui est volatile et pourrait incommoder un utilisateur sensible. En plus, c’est une bonne pratique à prendre de toujours diluer abondamment lorsqu’utilisé avec les enfants ou les bébés. 

-Garde tes huiles loin de la porté des enfants pour prévenir une ingestion accidentelle. 

-Conserve tes huiles loin de la chaleur ou de la lumière pour éviter de changer drastiquement les propriétés de ton huile. 

-Enseigne à tes enfants à demander de l’aide pour l’application et demande à tes plus vieux den faire un usage exemplaire. 

voici les 4 modes d’utilisation. 

1.La première façon la plus sécuritaire d’utiliser les huiles est par voie aromatique. 

Lorsque respiré, la molécule d’huile essentielle à la propriété de traverser la barrière du cerveau pour se rendre au cerveau reptilien, qui assure les fonctions vitales de l’organisme en contrôlant, la fréquence cardiaque, la respiration, la température corporelle, l’équilibre, etc. 

La 2e méthode est l’utilisation topique. Appliqué sur la peau. Cela nous permet d’avoir un apaisement localisé dans les 2 premières minutes suivant l’application 

La 3e méthode est l’utilisation par voie interne. Dans une gélule végétale. Ou à l’oral exemple en cuisine pour une hygiène buccale ou sous la langue pour une réponse rapide.

  1. Le mode de fonctionnement: Comme toute méthode, afin de pouvoir constater les bienfaits, il est important de comprendre à quel moment être à l’écoute. Avec les huiles, si tu appliques une huile essentielle à 8h00 et que tu portes ton attention sur tes symptômes seulement rendu 12h00 il se peut très bien que tu évalues que cette solution ne fonctionne pas sur toi. Pour évaluer mon action, j’utilise l’aide mémoire suivant que je nomme: l’observation 20-2-20 
  1. Observe une réponse émotionnelle dans les 20 secondes suivant l’utilisation aromatique.
  1. Observe Un premier apaisement localisé dans les 2 minutes suivant une utilisation topique, ciblé sur la région symptômatique. 

3.Et un bien-être dans tous le corps après 20 minutes. (Les molécules sont partout dans l’organisme)

Si l’inconfort revient, répète l’utilisation. Et si l’inconfort ne s’apaise pas, essaie une autre huile. 

Maintenant, es tu prête à découvrir quelles huiles essentielles sont indispensables à ton quotidien de maman?