Alors que nous avions besoin de se retrouver pour reprendre le poul de notre rythme. Les filles entre les mains de grand-maman et grand-papa le temps d’un repas, Alexis et moi avons  passé un 4-5h en amoureux…

Partir à pied dans le vieux Beloeil,

s’offrir un repas au restaurant pendant 2h,

une sieste au milieu d’un parc

et des discutions sur nos définitions des choses et de nos visions,

Ce premier moment de couple, véritable dans les 14 dernier mois, M’a aidé à me poser pour réfléchir à la suite des choses…. à mes vrais idéaux… et j’ai pu me demander quel était mon rythme…. 

Combien de fois j’ai répondu à la question: combien voulez-vous d’enfants? Quel âge as-tu?
Au départ… on voulait 5 enfants… ensuite je me suis mise comme objectif de finir de fonder ma famille pour mes 30 ans. Dans l’idée de pouvoir en profiter dans le temps, et que 30 ans  +20ans, ça m’amène à l’âge de 50 ans lorsque que mon dernier atteindra sont 20e anniversaire …. donc, pour y arriver, je devais faire 1 enfant au 2 ans sans souffler, pendant 10ans…. 

Avec la dernière année mouvementé et haute en émotion que nous venons de traverser, je me questionne…. et je me rend compte.. que l’important pour moi, plus que n’importe quel résultat, c’est que tout se passe dans la douceur, la facilité et dans le bonheur…. Je déteste la violence!!! JE DÉTESTE!!!! Et pourtant…. j’en fais, mes filles en font par imitation, par manque d’outil et surtout par le non respect de mon propre rythme à réaliser des objectifs que nous nous sommes fixés avant même d’avoir goûté à la vie de parents…. 

Je refuse de donner d’avantage d’attention à la comparaison où ma qualité maternelle est jugé par ma compétence à performer un objectif personnel idéaliste qui ne regarde que moi.

Je choisi que mes objectifs de familles sont maintenant le bonheur, le respect du rythme et l’épanouissement… par-dessus n’importe quel nombres d’enfants ou d’années….  à quoi ça sert d’avoir 5 enfants si j’ai dû être à côté de mes pieds toute ma maternité pour me rendre à 5 enfants en 10 ans, et devoir rattraper plus tard ce que je n’étais pas en mesure de donner maintenant…. 

Et puis se dépêcher pour quoi!? Je me sens à côté de la track parce que j’ai établi mes objectifs en me référant à la recette de quelqu’un d’autre qui semblait avoir donné un bon résultat. Dans mon cas, c’est la recette à ma mère, qui avait fini de fondé sa famille de 4 enfants à 24 ans… je suis déjà en retard de 2 enfants! C’est absurde! La recette ne peux simplement pas être la même, parce que je ne détiens pas les mêmes ingrédients.

Je veux vivre dans l’amour et l’accueil…. et pour ça je choisi de commencer par l’accueil de moi-même dans le changement de mon marqueur d’évaluation d’une famille réussi… même s’il ne défini pas comment l’histoire se terminera, l’acceptation d’un nouveau marqueur me permettra de faire le prochain pas dans ma vie avec bienveillance afin de retrouver le respect de moi-même et de mon rythme. 

Si je réussi à rester aligné sur mon rythme et mes vrai priorités, peu importe l’âge, peu importe le nombre d’enfants, peu importe les chemins empruntés, nous vivrons un voyage merveilleux. Et quand nous seront vieux, nous pourrons répondre à la question : « Combien avez-vous eu d’enfants? Et quel âge aviez-vous? » D’ici là, nous créons notre vie. Et rendu là, la réponse m’importera peu. Parce qu’elle ne sera pas ce qui jugera ou non de la réussite de notre famille.